vincent prieur >>>
 

¤APRES LA SNCF¤ Du 18 octobre au 4 novembre 2012
CP5#6 Collectif Curry Vavart + Guest
@shakirail 72 rue Riquet 75018 Paris
M° Riquet/Marx Dormoy

L’exposition "Après la SNCF" rassemble des propositions artistiques variées, dont le point commun consiste à faire référence à l’histoire du 72 rue riquet, ancien vestiaire et centre de formation SNCF, et au travail des cheminots encore à l’œuvre autour du site. Détournements, fictions, citations, documentations, collections et bien d'autres angles d'approches artistiques réactiveront le passé ferroviaire du lieu.

#Plasticiens

Adeline Frossard - Sans Titre - 2012
Alex Astreoud - Trophée de casino - 2012. EADS feat. SNCF - 2012
Bady Zeaiter - Annonce - 2012
Clara Machin - Macramé - 2012
Deborah Herco - Sans Titre - 2012
Emmanuel Brun - Installation sonore - 2012
Fiston - Sandwich SNCF - 2012
Francoise Perrono - Sans Titre - 2012
Héloïse Desfarges & Antoine Raymondi - Dessins de bleu de travail - 2012
Kristenn - La clef aux multiples rails - 2012
Laurent Di Biase - Train de nuit - 2012
Lucio Girondo - Carnet - 2012
Madeleine Groselier - Sommeil ferroviaire - 2012. Une histoire fantastique 2011
Magda Madden - Ready Merde (les gens partent, les merdes restent) - 2012
Nayel Zeaiter - Du sport et des réseaux - 2012
Ottavia Astrutto - Pass SNCF pour les équipes techniques - 2012
Pierre Tectin - Cou - 2012
Serge Astreoud - Sans titre (aiguillage) - 2011-2012
Vincent Prieur - Chasuble et rail - 2012
Warren Lambert - Le traitement Keaton - 2012
Yann Toma - Ouest Lumière, document administratif - 2012
Yann Bernard - Polisseuse - 2012
Beth Anna Hynum, En cas d'incendie, brisez la vitre, 2012
Bruno Garnier, Collection de trains modèles réduits, 2012
Neal Guilbert, Gares, 2012
Les clefs du Shakirail

#Dessins réalisés lors de l'atelier avec les enfants de l'Association Môm'Artre en collaboration avec Curry Vavart au Shakirail en septembre 2012.

#Vidéastes, comédiens et danseurs :

-Yves-Marie Mahé, Vivre Vite (2008/Mini DV/coul-n&b/son/1’40)
Variations ferroviaires autour de plans extraits d’un film de Carlos Saura.
Distributeur : Light Cone (Distribution, Diffusion et Sauvegarde du Cinéma Expérimental.)
-Héloise Desfarges, Conférence Curry Vavart, 2012, 4 min.
Vincent Prieur présente l’histoire de l’Association Curry Vavart, qui a installé en 2011 ses ateliers partagés et salles de répétition dans les vestiaires SNCF désaffectés du 72 rue riquet. Cet exposé est dérangé par des mouvements de danse-contact réalisée par Héloïse Desfarges et le fond sonore imposé par la répétition du groupe rock Volume Impact Nervs se déroulant en sous sol.
-Héloise Desfarges (chorégraphie), 4 filles en bleu, 4 min. (avec les danseuses Laura Dahan, Marie, Julie Galopin, Stéphanie Sacquet)
Chorégraphie étonnante où 4 danseuses se sont appropriées des bleus de travail SNCF abandonnés dans les vestiaires du 72 rue riquet.
-Thomas Lorin, Inauguration du Shakirail, 2011, 5 min.
Thomas Lorin réalise un diaporama photographique qui documente pas à pas sa visite des premières portes ouvertes du Shakirail. Le Shakirail est le nom donné aux ateliers d’artistes et espaces de répétition temporaires installés dans les vestiaires SNCF désaffectés du 72 rue riquet.
-Elsa Foucault, Le Dernier Dévorant (2012, 2’54)
Vrai faux documentaire autour d’un cheminot qui pourrait exister. Son hybridation corporelle avec un train à vapeur nous permet une visite guidée du lieu conventionné du Shakirail, mais aussi de réactualiser l’époque d’Étienne Cattin, celle de la fin des « Dévorants ».
-Compagnie Ubürik, Antigone, 2011,9 min. (2011/Mini DV/coul-n&b/son/9’19)
La Compagnie Ubürik dresse les décors de son adaptation contemporaine de la tragédie de Sophocle, dans les vestiaires désaffectés de cheminots du 72 rue riquet, et au bord des voies ferrées. Il s’agit d’une maquette vidéo.
-Emilien Diard Detoeuf et Nayel Zeaiter, Damien Sommet et le réseau ferré, 2010, 5 min.
Entre parodie et pastiche, cette vidéo, consacrée à la passion des trains du personnage fictif -Damien Sommet – joué par Emilien Diard Detoeuf- , rappelle étrangement la fameuse émission de télévision documentaire belge Strip-tease, dont elle copie toutes les caractéristiques.
-Muriel Lefebvre – La Villageoise, SNCF, 2012, 3 min.
Une chanson autour du train-train quotidien.

#Le CP5
Le CP5 est un espace d’expositions artistique éphémère, installé dans le hall d’entrée d’un ancien vestiaire SNCF, complètement habillé de contreplaqué 5mm pour ce projet.
Il y a encore deux ans, ce bâtiment des années 20, situé dans le 18e arrondissement de Paris, accueillait les derniers ouvriers du site SNCF Pajol, actuellement en réaménagement. Le hall d’entrée est une place de choix : seul et unique accès aux vestiaires, douches et réfectoire, utilisés par plusieurs centaines de cheminots chaque jour, des vitrines destinées à l’affichage syndicale occupaient ses murs.
Aujourd’hui, le bâtiment désaffecté a été investi par le collectif d’artistes Curry Vavart en convention avec la SNCF. Des ateliers et bureaux partagés, une salle de répétitions, installés temporairement jusqu’à réhabilitation du bâtiment, reçoivent les artistes et associations membres du collectif.
Investies à plusieurs reprises par les artistes pour présenter leur travail, c’est de ces vitrines qu’est parti le projet du CP5 afin de doter le bâtiment d’un espace d’exposition optimisé.